Wall street : probable nouvel hausse des taux de la fed

Les investisseurs ont connu une fin de semaine dernière difficile avec la chute brutale des valeurs technologiques qui ont enregistré de fortes baisses à Wall Street. Cela s’inscrit pourtant dans contexte économique très favorable puisque le NASDAQ avait atteint son plus haut niveau depuis sa création. Cet indice a plongé vendredi dernier de 1,8%, avant d’enregistrer une nouvelle baisse plus modérée de 0,52% cette semaine. Le Dow Jones a lui aussi perdu du terrain en finissant à la clôture à 21 235 points, soit un recul de 0,17%.

Selon le broker ava trade, cela s’explique non seulement par la baisse de l’action Apple suite aux révélations de Bloomberg, mais aussi par l’incertitude liée à la future annonce de Janet Yellen, la présidente de la FED.

La continuité de la politique monétaire de la FED devrait conduire à une augmentation des taux directeurs

Selon le broker ufx, il ne fait aucun doute que La banque centrale américaine devrait poursuivre sa politique monétaire, qui après avoir augmenté en décembre et en mars ses taux devrait poursuivre cette tendance pour porter ses taux directeurs à 1% et peut être même 1,25%. Janet Yellen devrait aussi aborder la question épineuse de la baisse du bilan de la FED, et dévoiler un calendrier détaillé des futures interventions de la banque centrale américaine pour réajuster ses taux d’intérêt. Cette annonce s’inscrit dans une période où l’économie connaît un certain ralentissement, avec une croissance économique moins importante que prévue et des créations d’emplois plus faibles qu’attendues.

La chute du secteur technologique semble s’atténuer à la clôture de la bourse de New-York

Après un vendredi noir, où l’action d’Apple a reculé de près de 3,9%, la chute semble être moins importante avec une baisse de 2,5% à la clôture de Wall Street. Les investisseurs se montrent inquiets sur les futures ventes de l’iPhone 8 après la révélations sur l’absence de puces modem de dernière génération permettant l’utilisation de très haut débit. D’autres titres importants connaissent une baisse importante comme Facebook qui perd encore 0,8% ou encore Amazon qui recule de 1,4%. Ces pertes sont importantes mais sans commune mesure avec celles de la semaine précédente, il semble donc nécessaire de rester prudent dans vos investissements si vous faites du forex en ligne.