Comment transmettre un portefeuille boursier ?

Les actifs immobiliers et les actions peuvent se transmettre. La donation de la nue-propriété permet de conserver les dividendes et le pouvoir de gestion.

Donation au sens large :

Donner ne se limite pas à une question d’argent. Il est possible de transmettre une maison à laquelle sont associés des souvenirs d’enfance. Il peut s’agir également d’un portefeuille d’actions pour transmettre son engouement pour la Bourse et son lien à une entreprise. On peut aussi donner un portefeuille à ses descendants en nue-propriété, pour en garder la gestion, et percevoir les dividendes.
On parle là de transmission d’une culture boursière et de savoirs que de nombreux jeunes Français n’ont pas appris durant leur scolarité. De plus, la donation permet d’éviter de vendre du portefeuille pour s’acquitter des droits de succession.
Apprendre  à trader aux jeunes permet de pallier au manque de culture financière de notre pays. Fort heureusement, les écoles de commerce remplissent bien ce rôle.
Les novices dans le domaine boursier peuvent débuter avec le broker ava trade, très adapté. Notons aussi le broker ufx qui propose plusieurs sortes de comptes et permet d’aller progressivement sur le marché des devises du forex en ligne.
Quant aux entreprises, la préservation de l’actionnariat individuel représente un atout indéniable pour elles, d’autant plus qu’un nombre grandissant d’actionnaires professionnels incitent fortement les dirigeants à obtenir des résultats à terme très court, aux dépens d’une stratégie à long terme.
Air liquide, détenu à 33 % par des épargnants, se démène pour sauvegarder cet avantage, exclusif au sein des stars du Cac 40.

Importance d’une bonne organisation :

Il est primordial de prendre  ses dispositions afin que ses enfants et petits-enfants qui le désirent puissent rester actionnaires des meilleures entreprises de la Bourse de Paris.
Il convient de glaner toutes les informations pour mettre sur pied une donation à frais réduits tout en continuant à en assumer la gestion et les dividendes. Par contre, il est impossible de céder un PEA (plan d’épargne en actions). Il faut alors le clore, s’il a plus de 5 ans, avant de donner les actions en se gardant la possibilité d’en ouvrir un autre par la suite.
Le législateur se doit d’orienter l’épargne en direction des entreprises, par la création d’un PEA jeunes, par exemple, plus rentable à long terme qu’un livret A.